lundi, septembre 04, 2006

Juste un poème


Fenêtre

Ce petit insecte qui vole face à ma fenêtre
ne sait pas que les hirondelles ont atterri
dans la morne ville d’été.
Je le sais et les attends
avec ma fenêtre ouverte
mais seuls les aboiements des chiens
qui se battent dans la rue rentrent dans ma chambre
et pas l’insecte
qui agite sa pâle ignorance avec de beaux mouvements
quand je ferme ma fenêtre
salit par ce matin.

2 commentaires:

piteate un cuico a dit…

ermanito, la foto es bien, esta vien qe able idioma, pero no ta naa e vien qe escriba cin tradision, llo creo que por la foto deve cer un testo romantico, pero no gueee, porel amor de dio, no guee. Lo unico qe entendi
insecte: insecto
ville: villa
rue: calle, creo
chambre: no entendi pero suena bonito, como a chambriao

cogollo indisnao

Hannabi a dit…

aclaracion pa los del barrio: este blog recibe aportes de otras tiendas y cuevas de alibaba y es leido al otro lado de la esquina también...lo de traduccion....quizas.... "traductore-tradittore"