lundi, mai 08, 2006

Le cul du ciel


Est-ce que t’as vu le cul du ciel?
Il n’est pas rouge, ni bleu, ni jaunâtre,
Tu sais, il est gris, gris pâle et sinistre.
« Mais, comment peux-tu écrire ça dans un poème? »,
il me dit en réfractant ses sourcils.
Est-ce que tu l’as vu?
Compacollé à cette nappe d'humanité
A laquelle nous avons donné notre meilleur
Et hors des eaux
Nous sommes restés miroités, anesthésiques,
Emmerdés de gris
« Je ne sais pas...mais pour moi un poème utilise d'autres genres de MOTS, tu est très grossier
avec cette CONNERIE du cul du ciel! ».
Comme je te parle je t’écris,
Papiers nuageux de détritus
Tu expulses aux toilettes.
Tout vaut avec ce gris parmi nous.

MR. Folch

2 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

wow!! that's good man!!